•  

     

       Il fait un temps superbe malgré un petit peu de vent, nous emmenons quelques amies qui ne connaissent pas ou peu les calanques.

    Le départ se fait de Cassis, de la rue qui surplombe le port de plaisance de port Miou, en cette saison, se garer ici est facile surtout le matin.

    Pour débuter cette balade calanquaise  jusqu'au belvédère d'En vau et ses superbes points de vues sur l'Est du massif, il nous faut traverser  l'ancienne carrière de pierres de Cassis, traversée  ennuyeuse, mais pas de problème... ça papote bien !

    Direction Port Pin, pour le moment le chemin est désert, on peut supposer que cet après midi, vu le beau temps et les vacances il n'en sera pas de même.

    Le belvédère d'En Vau

    Nous faisons un petit aller et retour jusqu'au trou souffleur, le "bouffe Martin" ce trou de moins de 2cm de diamètre qui débouche dans une grotte sous marine, à l'aplomb.

    A chaque coup de butoir de la mer au fond de la grotte, de l'air est expulsé en surface...impressionnante respiration des entrailles de la terre rythmée par le mouvement de la houle.

    Le belvédère d'En Vau

     retour vers la calanque de Port Pin, elle aussi encore déserte, l'eau cristalline est tentante, mais tout juste à 13/14° du coup la motivation n'est pas vraiment au rendez vous ! smile

    Le belvédère d'En Vau

    Le belvédère d'En Vau

     Magnifique calanque de Port Pin (appellation "port", très probablement parce qu'il y a   40 ou 50 ans  un petit quai permettait à une navette venant de Cassis de débarquer les passagers dans la calanque)

    Le belvédère d'En Vau

     Nous traversons la calanque de part en part et juste en face nous prenons le sentier bleu qui fait le tour par la pointe d'En Vau, ce n'est certes pas le plus court ni le plus facile mais c'est incontestablement le plus beau.

    Nous reviendrons par le triste GR qui passe au col du Portalet

    Le belvédère d'En Vau

     Remontée vers le Portalet, nous faisons une petite halte un peu plus loin que le refuge du Piolet, abandonné et bien tagué, comme il se doit...

    Le belvédère d'En Vau

     Le belvédère d'En Vau

     Petit à petit la calanque d'En Vau se dévoile, le doigt de Dieu juste en dessous de nous pointe vers le ciel, en face l'enigmatique pointe de Castelvieil...très tentante yes

    Le belvédère d'En Vau

    Le vent s'est bien levé et de belles rafales ne nous incitent pas à rester ici trop longtemps

     Le belvédère d'En Vau

     malgré la très belle vue sur la brèche de Castelvieil et du belvédère d'En vau à droite, notre objectif .

    Le belvédère d'En Vau

     Au col du Portalet nous prenons le  GR qui descend raide dans le vallon d'En Vau

    Le belvédère d'En Vau

    quelques ressauts faciles à désescalader, faciles mais bien glissants car la roche est patinée par de nombreux passages

    Le belvédère d'En Vau

    puis le long pierrier où nous allons veiller à ne pas trop faire descendre les cailloux

    Le belvédère d'En Vau

     le vallon d'En Vau quasi éternellement dans l'ombre est étroit, encaissé et surmonté de pointes rocheuses finement découpées

    Le belvédère d'En Vau

     la grande aiguille d'En Vau, haut lieu de l'escalade

    Le belvédère d'En Vau

     puis au détour d'un virage, la calanque d'En Vau déserte et silencieuse, faut en profiter

    Le belvédère d'En Vau

    sur la paroi de gauche, le doigt de Dieu est maintenant bien visible

    Le belvédère d'En Vau

    Petite pause photo, puis nous remontons le vallon pour aller chercher la suite du GR qui remonte jusqu'au col de l'Oule

    Le belvédère d'En Vau

     environ 100m de dénivelé sur ce tronçon, l'arrivée est échelonnée...chacun à son rythme

    Le belvédère d'En Vau

    Le belvédère d'En Vau

     Puis remontant la croupe sur toute sa longueur nous arrivons au point sublime du belvédère

    Le belvédère d'En Vau

     à gauche la calanque d'En Vau 200m plus bas, à droite la fenêtre de l'Eissadon, dentelle de roche finement ciselée

    Le belvédère d'En Vau

    Après un sympathique pique nique dans un bel abri rustique mais confortable wink2  nous repartons par le sentier marron qui va nous ramener un peu plus haut dans le vallon d'En Vau

    Le belvédère d'En Vau

     pour reprendre un peu plus bas, un ancien sentier "oublié"

    Le belvédère d'En Vau

    Le belvédère d'En Vau

    qui nous offre un peu de grimpe avec les mains

    Le belvédère d'En Vau

    Le belvédère d'En Vau

     et nous amène sur le plateau de Cadeiron, où, tout près d'une emblavure, un faisan rescapé d'un dernier lâché et oublié par les chasseurs, picore sans se préoccuper de nous, pauvre bestiole, née en cage, elle ne sait pas encore qu'il faut se cacher pour survivre ici !

    Le belvédère d'En Vau

    Le belvédère d'En Vau

     En face de nous, les falaises de Soubeyranes commencent à rougir sous l'effet du soleil passé à l'Ouest

    Le belvédère d'En Vau

     la descente sur Port Pin par le GR est une formalité sans intérêt sinon de proposer un raccourci souvent appréciable, les marcheurs de l'après midi sont nombreux...comme prévu.

    Puis par le même sentier que ce matin à l'aller nous revenons vers Port Miou

    Le belvédère d'En Vau

     sur une roche marine, un gabian monte la garde

    Le belvédère d'En Vau

    Le belvédère d'En Vau

    L’œil est attiré par une groupe de fleurs... Aloé Véra tout en bas au bord de l’eau

    Le belvédère d'En Vau

     Retour au point de départ en traversant de nouveau l'ancienne carrière

    Le belvédère d'En Vau

     Jolie balade, presque printanière, d'un peu plus de 15km et d'environ 600m de dénivelé en cumulé.

    Le belvédère d'En Vau

     

     


    3 commentaires
  •  

     

     

       Une journée de très beau temps en plein mois de février, il faut en profiter et pour cela quoi de mieux que d'aller faire un saut sur notre belvédère céleste, le balcon de Titou Ninou.

    arfBien que maintenant archi connu des randonneurs de tous poils il n'en reste pas moins un lieu magique, et heureusement encore bien préservé de toutes les salissures laissées ici et là par les pique niques en plein air, salissures soi disant bio dégradables, en fait, une belle excuse trouvée par les feignasses qui ne veulent pas ramener leurs déchets avec eux.

    Mouchoirs papiers et épluchures de fruits ne sont pas encore , (  mad pas encore), laissées ici pour se  "biodégrader" , mais ne désespérons pas, ça viendra ! L'être humain est plein de ressources quand il s'agit de pourrir son environnement.

    *********************************************

    Après cette petite saute d'humeur, pas du tout passagère, allons respirer un bon bol d'air sur les hauteurs de nos chères calanques.

    Départ classique de Callelongue, le village-calanque et direction le pied du rocher des Goudes par le sentier jaune, un peu de grimpette pour se mettre en forme. Nous sommes 4 ce matin, il fait frisquet mais ça va se lever.

    Titou Ninou, le belvédère célesteDès sortie du sous bois, la vue s'ouvre sur l'ancien sémaphore et l'ile Maïre

    Titou Ninou, le belvédère céleste

    Titou Ninou, le belvédère céleste

     petite halte sous le rocher des Goudes pour apprécier, une fois de plus et ce n'est pas de trop, le panorama

    Titou Ninou, le belvédère céleste

     L'archipel des iles de Riou,  José nous  récite sa leçon avec plaisir, Riou, Congloués, Plane Jarre et Jarron, elle connait tout maintenant !

    Titou Ninou, le belvédère céleste

     Le sentier jaune longe le bas du rocher des Goudes, des Lames et le début du rocher st Michel,  virage vers l'Est et nous arrivons au col de la Galinette

    Titou Ninou, le belvédère céleste

    Titou Ninou, le belvédère céleste

     qui ouvre la vue sur le plan des Cailles et les Malvallons

    Titou Ninou, le belvédère céleste

     Puis c'est au tour du col de la Selle, direction le sommet Ouest de l'Homme Mort avec sa petite grimpe

    Titou Ninou, le belvédère céleste

     au passage du col sans Nom, vue arrière gauche sur la rade sud plus loin, et les iles du Frioul

    Titou Ninou, le belvédère céleste

     grimpette des nombreux ressauts du sommet Ouest

    Titou Ninou, le belvédère céleste

    encore un petit effort et on y est ! cool

    Titou Ninou, le belvédère céleste

     Le plateau de l'Homme Mort sera parcouru rapidement pour arriver au plan de Coulon qui nous dégage la vue sur l'Est des calanques, le vallon de Melette, les pointes de Sormiou et Morgiou

    Titou Ninou, le belvédère céleste

     Plein Sud vers les falaises du Malvallon sud

    Titou Ninou, le belvédère céleste

     et approche du belvédère de Titou Ninou, un groupe s'en va quand nous arrivons, quelques mots échangés dans une franche bonne humeur, ils nous ont reconnus et semblent apprécier ce blog...merci !

    Titou Ninou, le belvédère céleste

     Devant nous, 330m plus bas, Riou, Plane et Jarre dans une mer légèrement frisée par un  petit Mistral frisquet

    Titou Ninou, le belvédère céleste

     Pause pique nique ici et photo du groupe

    Titou Ninou, le belvédère céleste

     Vers l'Est la pointe de Sormiou...comme une invitation renouvelée

    Titou Ninou, le belvédère céleste

     Ces Dames au bord du vide !

    Pour le retour, cheminement classique et direct, le Malvallon sud, le sentier des Douaniers GR98 et  Callelongue

    Titou Ninou, le belvédère céleste

     la descente du Malvallon sud et ses roches sculptées

    Titou Ninou, le belvédère céleste

    Titou Ninou, le belvédère céleste

    Un rocher en équilibre précaire au dessus de nos têtes

    Titou Ninou, le belvédère céleste

     En approche du plan des Cailles, la grotte des Amoureux est maintenant bien visible, l'incendie de février 2013, a détruit toute la végétation qui l'abritait aux regards, laissant la place  a un spectacle de désolation.

    Titou Ninou, le belvédère céleste

     Nous passons au dessus de la calanque de Marseilleveyre , les eaux sont cristallines

    Titou Ninou, le belvédère céleste

     Puis contournons la calanque de la Mounine prise d'assaut par les promeneurs et arrivons à Callelongue.

     

    1%20(61)

     


    14 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique