•  

     

     

       La descente par le sentier noir du Garagaï ne peut se faire "raisonnablement" que si le toboggan qui nous emmène au cœur de la grotte des hirondelles est parfaitement sec.

    La roche est complètement lisse et lustrée par le passage de randonneurs, monter est une chose, descendre est nettement plus délicat.

    Aujourd'hui, pas de soucis, la face sud de Ste Victoire est en plein soleil et absolument sèche.

    Ste Victoire-le pas de la Savonnette et le Garagaï partie 2

     Reprenons depuis le début...

    nous sommes montés au Prieuré par le sentier jaune Cézanne et le fameux pas de la Savonnette, nous sommes passés au Prieuré et là nous avons laissé notre ami de belle rencontre, Jacques et son chien-escaladeur Will.

    Maintenant, nous allons continuer vers la croix de Provence et "en principe" redescendre par le Garagaï.

    Ste Victoire-le pas de la Savonnette et le Garagaï partie 2

     Carte du tracé cette fois nous suivrons le balisage blanc/rouge, puis le noir, puis le marron  pour revenir au refuge Cézanne

    yesRappel, toutes les photos sont cliquables pour une visualisation agrandie.

    attention0

     

    Attention, la descente par le sentier noir du Garagaï est DANGEREUSE et absolument à éviter si :

    - pas assez d'expérience en rando de montagne et passages sécurisés ou non.

    - vent dépassant les 30km/h, surtout en rafales.

    - pluie

    - crainte du vertige

    - pas de chaussures de rando adaptées 

    - présence d'enfants ou d'animaux dans le groupe qui se doit d'être restreint au mieux.

    - comme pour la plupart des sentiers-escalade de la face sud, le parcourir au moins une fois en montant est une bonne précaution préalable, le balisage étant prévu pour la montée.

     

    En aucun cas l'auteur de ces lignes ne saurait être tenu pour responsable en cas d'accident, cet article est un reportage, en aucun cas une incitation à la randonnée hors balisage, en passages difficiles, et dans tous les cas sans l'expérience nécessaire.

     

    Nous quittons nos amis et suivons le GR qui file sur les crêtes, passant au pied de la croix de Provence, contrairement à la face sud, ici au nord l'humidité est omniprésente et la roche du GR est très glissante, d'ailleurs, certains marcheurs doublés, y renoncent.

    Ste Victoire-le pas de la Savonnette et le Garagaï partie 2

    la croix de Provence qui culmine aux alentours de 940m est un lieu de rando et de pèlerinage hautement symbolique en Provence.

    Sans être le sommet le plus haut du massif, il n'en est pas moins le mieux placé pour dominer et être vu de tous les horizons.

    Le vrai sommet de ste Victoire  c'est le pic des mouches qui s'élève à 1011 m, complètement à l'opposé du massif, plus discrètement et plein est.

    Ste Victoire-le pas de la Savonnette et le Garagaï partie 2

    coolLa croix que l'on peut aujourd'hui apercevoir, date de 1875. Le monument est construit à l'initiative du curé de Rousset, l'abbé Meissonnier. Son but est de conjurer deux maux qui accablent alors la France : la variole et les suites de la guerre franco-prussienne de 1870. La croix s'élève à une hauteur de 18,25 mètres. Elle surplombe une chapelle, Notre-Dame de la Victoire, et un prieuré du XVIIe siècle en cours de restauration. La croix de Provence contient dans son socle métallique un coeur en cuivre enfermant les noms de ses souscripteurs et des 104 paroisses donatrices des diocèses d'Aix, Arles et Embrun.
    Le 18 mai 1875, elle est solennellement bénie par Théodore-Augustin Forcade, archevêque d'Aix, en présence de 3 000 fidèles.

    Sur le socle ont été gravées quatre inscriptions :


    Face regardant vers Paris, inscription en français :

    « Croix de Provence, bénie par Monseigneur Théodore-Augustin Forcade, Archevêque d'Aix, Arles et Embrun le 18 mai 1875 » ;

     

      Face regardant vers Marseille, inscription en grec :

    « Voici, matelots, votre phare, négociants, votre gain, travailleurs, votre repos et votre richesse » ;


      Face regardant vers Aix-en-Provence, inscription en provençal :

    « Ô Croix, salut ! Source d'éternelle lumière, avec le sang d'un Dieu, ô testament écrit, la Provence à tes pieds s'inclina la première. Protège la Provence, ô croix de Jésus-Christ. »

     

    Face regardant vers Rome, inscription en « latin » :

    « Dieu très bon, très grand, ô Croix, force de Dieu et la nôtre, salut ! Puisse votre lumière si douce aux cœurs qui aiment Jésus, et si miséricordieux à ceux qui, hélas, ne l'aiment pas, resplendir au loin » ;

    Ste Victoire-le pas de la Savonnette et le Garagaï partie 2

    la croix de Provence en 1910

    Nous revenons sur le GR et allons faire notre pause pique nique tout au bord de l'entrée du gouffre de Garagaï, en fait il s'agit réellement de la grotte des hirondelles (le gouffre est tout au bout, en bas de la grotte)

    Bon... c'est d'accord, nous descendons par là, tout est parfaitement sec...c'est parti !

    Ste Victoire-le pas de la Savonnette et le Garagaï partie 2

     la grotte des hirondelles s'ouvre sur une très belle lumière, plein sud, au soleil très chaud de ce, pourtant, début novembre

    Ste Victoire-le pas de la Savonnette et le Garagaï partie 2

     Ste Victoire-le pas de la Savonnette et le Garagaï partie 2

     Ste Victoire-le pas de la Savonnette et le Garagaï partie 2

     

    petite vire aérienne devant le gouffre du petit Garagaï, le sentier descend rapidement

    Ste Victoire-le pas de la Savonnette et le Garagaï partie 2

     Nous arrivons sur le grand pierrier, le "nouveau" sentier passe par un passage renforcé  par des gabions et des « aiguilles à tricoter » pour empêcher les pierres de rouler .

    Un peu plus bas , les tracés vert et noir, jusqu'ici communs  se séparent, nous restons sur le noir .

    Quelques ressauts et nous arrivons au pas de l'Aiglon, longue brèche à remonter après un passage étroit devant un goulet qui dégringole direct dans un éboulis dangereux

    Ste Victoire-le pas de la Savonnette et le Garagaï partie 2

     Ste Victoire-le pas de la Savonnette et le Garagaï partie 2

     le pas de l'Aiglon fait partie de ces petits plaisirs que l'on prend sur ce genre de sentiers...cool

    Ste Victoire-le pas de la Savonnette et le Garagaï partie 2

     dalles lisses et inclinées, ressauts, traversées de vallons, la descente est sportive, il faut rester vigilant avec le balisage, le perdre c'est prendre le risque de se retrouver dans des situations critiques

    Ste Victoire-le pas de la Savonnette et le Garagaï partie 2

    belle vue arrière sur le massif et la falaise des deux Aiguilles

    Ste Victoire-le pas de la Savonnette et le Garagaï partie 2

     dernier vrai passage délicat, le pas de l'éléphant, où une école d'escalade y fait grimper de très jeunes enfants (6/7 ans ?) qui y  prennent un vrai plaisir.

    Ste Victoire-le pas de la Savonnette et le Garagaï partie 2

     Le Pas de l’Éléphant...nommé ainsi car sur la grande dalle inclinée et  absolument lisse et sans accroche, une grande empreinte, comme celle qui aurait pu être laissée par un éléphant nous permet de trouver une prise.

    Ste Victoire-le pas de la Savonnette et le Garagaï partie 2

     Plus bas, nous retrouvons le sentier marron qui facilement mais en rajoutant du dénivelé, va nous faire revenir  au refuge Cézanne en passant tout au pied de la croix de Provence et du Garagaï...quand on pense qu'il y a peu nous étions là haut !

    Ste Victoire-le pas de la Savonnette et le Garagaï partie 2

     l'oratoire de l'Amitié sur le sentier marron

    Ste Victoire-le pas de la Savonnette et le Garagaï partie 2

     et arrivée tout près du refuge Cézanne (qui ne doit rien au célèbre peintre) où nous reprenons le sentier rouge qui revient au parking du plan d'En Chois.

    Ste Victoire-le pas de la Savonnette et le Garagaï partie 2

    Ste Victoire-le pas de la Savonnette et le Garagaï partie 2

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    4 commentaires
  •   

        La face sud de Ste Victoire et ses sentiers de rando escalade sont notre terrain de jeu favori quand la forme est au rendez vous. Randos de peu de kilométrage, mais au dénivelé conséquent et aux nombreux passages délicats, aériens et vertigineux.

    Au programme aujourd'hui, le pas de la Savonnette, le Prieuré, la Croix de Provence et retour au plan d'En Chois par le sentier noir du Garagaï puis le marron.

    De la difficulté en veux tu... en voilà !

    Un très beau temps chaud et sec va considérablement nous faciliter la vie.

    Ste Victoire 1 - le pas de la Savonnette

    Départ du parking situé au plan d'En Chois...

    En Chois ...et non anchois comme trop souvent écrit... En Chois, prononcer T'choua, signifie "chez François" .

    Ste Victoire 1 - le pas de la Savonnette

    la couleur des grandes flèches directionnelles donne la couleur du balisage

    un clic sur chaque photo permet de l'agrandir

    sarcasticCette rando sera  relatée en deux articles pour cause d'un trop grand nombre de photos

    1-la montée au Prieuré par le pas de la Savonnette

    2-La descente par le sentier noir du Garagaï

    Deux randos-escalades  réunies en une seule au départ du parking d'En Chois.

    La plupart des sentiers face sud de Ste Victoire sont classés rando-escalade avec des degrés différents de difficulté.

    Le jaune du pas de la Savonnette et le vert Forcioli sont les deux réputés les plus difficiles.

    Nous suivons le balisage rouge qui en une vingtaine de minutes va nous emmener au pied de la face sud, au refuge Cézanne.

    attention0

    Attention une grande partie de la rando est DANGEREUSE et absolument à éviter si :

    - pas assez d'expérience en rando de montagne et passages sécurisés ou non.

    - vent dépassant les 30km/h, surtout en rafales.

    - pluie

    - crainte du vertige

    - pas de chaussures de rando adaptées 

    - présence d'enfants ou d'animaux dans le groupe qui se doit d'être restreint au mieux.

    En aucun cas l'auteur de ces lignes ne saurait être tenu pour responsable en cas d'accident, cet article est un reportage, en aucun cas une incitation à la randonnée hors balisage, en passages difficiles, et dans tous les cas sans l'expérience nécessaire.

    Ste Victoire 1 - le pas de la Savonnette

    traversée d'une belle oliveraie et vue imposante sur le massif et tout particulièrement le bau Cézanne qui termine à l'Ouest les crêtes du massif.

    Sentier assez facile jusqu'au refuge Cézanne puis nous prenons le jaune qui rapidement demande à "mettre les mains"

    Ste Victoire 1 - le pas de la Savonnette

    Ste Victoire 1 - le pas de la Savonnette

     belle vue arrière sur le rocher et la croix de la chapelle du trou

    Ste Victoire 1 - le pas de la Savonnette

     devant nous ...du raide !

    Ste Victoire 1 - le pas de la Savonnette

     voilà le moment tant attendu, LA grosse difficulté de ce parcours, chaine verticale, environ 8à 10 mètres, du pas de la Savonnette, nom parfaitement bien trouvé pour ce passage vertical, lisse et glissant.

    Il faut tirer sur les bras, très peu de prise aux pieds.

    Ste Victoire 1 - le pas de la Savonnette

     Yvette, impatiente, décide d'y aller en premier...

    Ste Victoire 1 - le pas de la Savonnette

     Oh hisse...cool

    Ste Victoire 1 - le pas de la Savonnette

     c'est à mon tour  ? frown

    Ste Victoire 1 - le pas de la Savonnette

     bon...yapluka ! yes

    Ste Victoire 1 - le pas de la Savonnette

     dur dur mais on y arrive, malgré tout je ne peux m'empêcher de penser que cette chaine neuve et remise en état il y a peu aurait pu bénéficier de blocages (noeuds sur la chaine ou boulons fixés aux maillons)  permettant aux mains de ne pas glisser

    mais ne nous plaignons pas, on veut de la difficulté, on l'a !

    s'en suit un sentier en oblique qui nous fait arriver au pied d'une curiosité naturelle, le puits du Diable

    Ste Victoire 1 - le pas de la Savonnette

     cheminée étroite et d'une vingtaine de mètres de haut avec un belle arche au sommet

    Ste Victoire 1 - le pas de la Savonnette

    Ste Victoire 1 - le pas de la Savonnette

    petite pause pour admirer le panorama...et souffler un peu

    Ste Victoire 1 - le pas de la Savonnette

     Rencontre avec un randonneur et son chien, on échange quelques propos et nous décidons de continuer ensemble jusqu'au sommet, le chien escaladeur passe devant, montre le chemin et ...nous attend !

    Ste Victoire 1 - le pas de la Savonnette

    Jacques et son chien connaissent tous les sentiers (et même plus) du massif, et il n'est pas avare de conseils et suggestions

    Ste Victoire 1 - le pas de la Savonnette

     encore quelques passages où il faut sortir les mains des poches , et passer en mode "4 pattes"

    Ste Victoire 1 - le pas de la Savonnette

    Ste Victoire 1 - le pas de la Savonnette

     La croix de Provence, mais bon, nous n'y sommes pas encore

    Ste Victoire 1 - le pas de la Savonnette

     un passage particulièrement aérien, en bas la vallée de Roques Hautes

    Ste Victoire 1 - le pas de la Savonnette

     Arrivée au Bau Cézanne , au loin le lac de Bimont et les crêtes de Costes chaudes

    Ste Victoire 1 - le pas de la Savonnette

     Nous arrivons bientôt au Prieuré, sur une pierre, une citation de Frédéric Mistral

    Ste Victoire 1 - le pas de la Savonnette

    Tant d'épanouissement de la Nature nous paye largement de cet épuisant chemin

     

    ( traduction libre )

    Ste Victoire 1 - le pas de la Savonnette

    deux statues ornent le porche du Prieuré, st Jean et st Honoré.

     Lors d'un précédent passage au prieuré, un membre des Amis de la ste Victoire nous avait apprit qu’avant la construction du Prieuré en 1654 il existait une petite construction enterrée et c’est un prêtre Jean AUBERT qui décida d’agrandir l’ermitage initial pour en faire un centre de prières et pèlerinages.

    Devant le succès de son entreprise il fit édifier en 1656 une chapelle digne de ce nom qui fut consacrée en1661 à NOTRE DAME DE LA VICTOIRE et il décida de créer un monastère où pourraient loger en permanence quatre moines destinés à le seconder . Il trouva un mécène en la personne d’un riche bourgeois d’AIX , Honoré LAMBERT qui y consacra la plus grande partie de sa fortune en reconnaissance à la Vierge Marie pour l’avoir miraculeusement guéri d’une grave maladie .Jean AUBERT et Honoré LAMBERT ont été enterrés dans la crypte de la chapelle .
    Quelques ermites ont ensuite accepté de vivre de façon épisodique au Prieuré qui connut un déclin inexorable
    jusqu’en 1954 date à laquelle Henri IMOUCHA décida de faire revivre ce haut-lieu .

    La tradition d’un pèlerinage au Prieuré a été reprise et fixée chaque année au dernier dimanche d’avril , c’est le ROUMAVAGI

    Ste Victoire 1 - le pas de la Savonnette

    la vierge en maternité, rare statue de bronze représentant la Vierge dans cet état.

    Ste Victoire 1 - le pas de la Savonnette

     Travaux archéologiques effectués par les Amis de ste Victoire dans les profondeurs du Prieuré et de la brèche des Moines

    Ste Victoire 1 - le pas de la Savonnette

     Le prieuré, superbement restauré,  halte incontournable pour les randonneurs qui passent ici.

    Nous continuerons notre rando en direction de la croix de Provence et le gouffre de Garagaï laissant ici Jacques, notre compagnon de grimpette qui, lui,  descendra par un sentier plus paisible... qu'il a dit !

    Suite de ce reportage dans un prochain article.

     

     

     

     


    11 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique