•  

     En plein cœur du plateau du Siou Blanc, il y a cette ancienne propriété pas vraiment abandonnée, mais pas non plus très bien entretenue, il n'empêche que c'est un très bel endroit pour un pique nique lors d'une petite rando.

    Ce sera notre but aujourd'hui, en ce beau dimanche ensoleillé de décembre.

    Nous garons la voiture sur la route qui traverse le plateau, sur le mini parking qui se trouve au niveau du célèbre "Abîme des Morts" et nous prenons rapidement le tracé dit "de la sente de l'éléphant", l'éléphant de pierre bien entendu, ce rocher troué si remarquable. Le cheminement est boueux, vestiges des grosses pluies de ces derniers jours dans le Var.

    Siou Blanc, la Barralière

    Nous passons devant le four à cade bien caché, mais en ruines, qui, par le plus grand des hasards est celui qui sera construit par mon personnage Joseph l'enguentié, dans mon roman "La fille de la Sainte Baume".

    Siou Blanc, la Barralière

    puis, sortant du couvert des yeuses, nous arrivons à l'éléphant de pierre, le rocher troué "roucas trauca"

    Siou Blanc, la Barralière

    revenant sur nos sur quelques mètres nous filons sur le sentier qui passe devant l'aven de la Tête de Mort", un autre des innombrables gouffres et avens qui percent le plateau du Siou Blanc.

    De la Tête de Mort, c'est le nom que nous lui avons donné, vu que tout à côté, une pierre l'évoque bien.

    Siou Blanc, la Barralière

    Siou Blanc, la Barralière

    la Tête de Mort

    Quittant le sentier nous continuons par un jeu de larges pistes faciles, en direction de notre but.

    Au niveau du Puits Neuf (pas trouvé) la carcasse de 4L gît toujours sur le dos depuis des années

    Siou Blanc, la Barralière

    puis, un sentier forestier nous emmène vers la vallon où se trouve la Barralière

    Siou Blanc, la Barralière

    qui apparaît entre les arbres, inondée de soleil

    Siou Blanc, la Barralière

    Siou Blanc, la Barralière

     et nous y voilà, les alentours sont calmes, il fait un temps superbe de fin d'automne, la pause sera longue 

    Siou Blanc, la Barralière

    Siou Blanc, la Barralière

    un petit détour pour aller vérifier si le puits est en eau...il est au maxi de son niveau, ce qui est bien normal en cette saison.

    Siou Blanc, la Barralière

    Siou Blanc, la Barralière

    Revenons vers la bâtisse, pour la pause de midi

    Siou Blanc, la Barralière

    une belle restanque rocheuse nous tend ses roches nues et froides, mais face au soleil, ici on sera bien, juste devant les figuiers de barbarie

    Siou Blanc, la Barralière

    Qu'il est difficile de repartir !

    Siou Blanc, la Barralière

    nous passons devant le four à cade de la Barralière, un peu à l'écart, en assez bon état bien que la jarre soit écroulée

    Siou Blanc, la Barralière

    puis le sentier remonte vers notre point de départ, nous suivons un ruisseau à sec d'eau, mais pas à sec de gros cailloux inconfortables, par ci par là, un arbre mort est à éviter

    Siou Blanc, la Barralière

    le sentier remonte régulièrement, alternant cailloux, terre et lapiaz

    Siou Blanc, la Barralière

    passe à proximité du Puits du Poirier, lui aussi bien en eau, il déborde largement

    Siou Blanc, la Barralière

    la restanque est encore en bon état, mais les ruines indiquées sur la carte, n'y sont plus, digérées par la végétation qui a repris ses droits

    Siou Blanc, la Barralière

    Siou Blanc, la Barralière

     

    la sente remonte vers l'Abîme des Morts, fin de rando agréable.

    Siou Blanc, la Barralière

     

    Ceci n'est qu'un reportage, l’éditeur, l’auteur ou le diffuseur ne sauraient être tenus pour responsables dans

    l’hypothèse d’un accident sur cet itinéraire, et ce, quelles qu’en soient les causes.

     Pour les secours composer le 112


    5 commentaires
  •  Toutes les années, nous respectons la tradition provençale de la crèche, la notre est posée quelque part dans les collines environnantes, cette année, encore, ce sera dans le massif de la Sainte-Baume.

    Bien entendu cette crèche n'est pas posée dans un endroit secret, mais disons plutôt discret, et reste, bien au-delà de la tradition, un jeu de piste destiné aux randonneurs "qui nous suivent" sur le blog afin de la découvrir.

    Les connaisseurs et ceux qui ont "l’œil" la trouvent et quelque fois y ajoutent quelques santons...pour notre plus grand plaisir quand nous viendrons l'enlever courant du mois de janvier. Une crèche ne doit pas rester pas en place à l'année !

    *****

    C'est parti pour une superbe balade dans la forêt relique de notre montagne sacrée.

    La grotte sacrée, nichée dans la falaise sépare la grisaille de la roche, de la luxuriance colorée de la forêt. 

    Notre crèche des collines 2019

    Immédiatement rendus dans la forêt, la magie de  Santo-Baumo se fait ressentir, cette forêt n'est pas comme les autres, ceux qui connaissent et apprécient, le savent.

    Notre crèche des collines 2019

    Le sentier commence à grimper, les arbres forment une barrière à la lumière, surtout en cette saison où l'astre solaire est assez timide, un tapis de feuilles d'or est au sol sur une forte épaisseur. 

    Notre crèche des collines 2019

    mais, voilà, les grands Ifs ont ceci de particulier, pour beaucoup, ils sont creux, mais bien vivants. Celui-ci n'échappe pas à la règle, une toute petite fente...

    Notre crèche des collines 2019

    laisse apercevoir le grand vide intérieur, jusqu'à l'endroit où les hautes branches partent dans toutes les direction.

    "Ami des arbres,  me dit-il, vois depuis l'intérieur ce qu'est un arbre centenaire, depuis ses entrailles !" 

    Notre crèche des collines 2019

     les roches éboulées de la falaise depuis des millénaires sont tout aussi attractives, et pleines de mystères

    Notre crèche des collines 2019

     Tout en bas, le plateau du plan d'Aups illumine les lieux de sa couleur 

    Notre crèche des collines 2019

    Nous sortons, bien entendu, des sentiers battus,  pour aller au plus près de cette nature extraordinaire

    Notre crèche des collines 2019

    Notre crèche des collines 2019

     quelques ressauts amusants à descendre 

    Notre crèche des collines 2019

    Notre crèche des collines 2019

    ici, le très étroit passage du rocher du Canapé, la légende dit que " celle qui veut..."

    (cherchez sur mon blog, la réponse s'y trouve dans un des autres articles sur ces lieux chargés de légendes et de mystères)  

    Notre crèche des collines 2019

     arrivés au pied du monastère et de la grotte, ici règne le silence

    Notre crèche des collines 2019

     Notre crèche des collines 2019

     l'entrée du monastère et sa roche en rocaille qui abrite un vrai arbre.

    Notre crèche des collines 2019

    le calvaire, sous roche 

    Notre crèche des collines 2019

     la Piéta, superbe, qui domine le Plan d'Aups

    Notre crèche des collines 2019

    entrons dans la grotte sacrée, la visite est libre, l'heure de la messe est passée 

    Notre crèche des collines 2019

    à droite de l'Autel, une crèche y est posée, modeste mais respectant la tradition 

    Notre crèche des collines 2019

     Notre crèche des collines 2019

     De nombreuses prières sont adressées à Marie Madeleine, demandes écrites sur des bouts de papier jetés à ses pieds

    Notre crèche des collines 2019

     les superbes vitraux sont signés des Compagnons du Devoir. Marie Madeleine est la patronne des Compagnons.

    Notre crèche des collines 2019

    Retour dans la forêt, le ciel est toujours aussi gris, parfois une petite bruine commence à mouiller le sentier 

    Notre crèche des collines 2019

     là, un dolmen naturel, énorme bloc de roche ayant quitté la falaise et arrêté sa course folle ici

    Notre crèche des collines 2019

     Une grotte discrète

    Notre crèche des collines 2019

     qui abrite tout au fond d'elle, ces deux angelots et quelques objets. Rituels païens ? Rituels chamaniques ? c'est tout le mystère de la Sainte-Baume, il y en a tant.

    Notre crèche des collines 2019

    dans les cimes des arbres dépouillés de leurs feuilles, le gui abonde, dans le ciel, les courpatas (corbeaux) croaillent.

    Notre crèche des collines 2019

     mais parfois des feuilles d'or font de la résistance...pour combien de temps ?

    Notre crèche des collines 2019

    Merveilleuse saison, qui offre dans le calme de la forêt, la possibilité de marcher sur un tapis doré 

    Notre crèche des collines 2019

    avec, parfois, de fort jolies compositions 

    Notre crèche des collines 2019

     une autre If géant m'interpelle

    Notre crèche des collines 2019

     lui aussi me laisse apprécier son grand corps creux, tout là-haut, la lumière luit

    Notre crèche des collines 2019

     Fort bien alimentée par les grandes pluies de ces derniers jours, la source de Nans, déverse une eau généreuse dans la forêt

    Notre crèche des collines 2019

    sur le chemin des Roys, un banc de pierre qui a, en son temps, accueilli de royales fesses venues s'y reposer, en reçoit aujourd'hui, de fort charmantes !  

    Notre crèche des collines 2019

     les vieux chênes centenaires, comme celui-ci, font le V de la victoire, victoire sur le temps et la destruction ordonnée par les hommes.

    Notre crèche des collines 2019

    La crèche, la notre, est bien à l'abri sous sa roche, elle attend les randonneurs curieux de la trouver.

    Notre crèche des collines 2019

     Notre crèche des collines 2019

     

    Notre crèche des collines 2019

     Ceci n'est qu'un reportage, l’éditeur, l’auteur ou le diffuseur ne sauraient être tenus pour responsables dans

    l’hypothèse d’un accident sur cet itinéraire, et ce, quelles qu’en soient les causes.

     Pour les secours composer le 112


    8 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique