•  

    C'est une habitude que nous avons, le premier de l'an se passe, quand le temps le permet (et quand il ne le permet pas...aussi, mais c'est moins bien ) d'aller en rando prendre l'air de ce premier jour de l'année.

    Ce premier de l'an 2020, c'est encore une fois, sur le sommet du massif de la Sainte Victoire, au Pic des Mouches.

    Habitude que nous avons, mais qui semble avoir fait des adeptes, car si en arrivant au sommet nous étions quasiment seuls, dans les minutes suivantes, il y avait foule. Lorsque, en début d'après-midi nous en sommes repartis, d'autres montaient encore !

    Nous avons, pour cette fois-ci, opté pour la facilité, départ du parking de la Sinne-Puits d'Auzon, et, par la piste nous rejoignons l'oratoire de Malivert qui surplombe Puyloubier.

    Jour de l'an au sommet de la Sainte Victoire

    La température avoisine zéro degré quand nous partons, d'ailleurs sur la route venant de Vauvenargues au col de Portes, il y avait quelques minces plaques de verglas bien piégeuses dans les virages situés à l'ombre.

    Sur la piste, première rencontre de la journée avec deux ânes de Provence, gris clair, magnifiques, qui se réchauffent au soleil

    Jour de l'an au sommet de la Sainte Victoire 

    plus haut, la piste passe définitivement au soleil, la température remonte un peu, nous pouvons "tomber" une veste 

    Jour de l'an au sommet de la Sainte Victoire 

    Arrivés sur l'arête orientale du massif, nous quittons la piste pour un large sentier, ancienne piste largement défoncée, qui file vers l'ouest puis le sud, direction l'oratoire de Malivert, au loin, les cimes enneigées...

    Jour de l'an au sommet de la Sainte Victoire 

    traversée d'une petite forêt de yeuses aux troncs torturés

    Jour de l'an au sommet de la Sainte Victoire 

    Un chêne vert (yeuse) dendrotelme, le creux formé par les différents troncs qui se séparent de la souche, forme une cuvette remplie d'eau peu oxygénée, riche en matières organiques favorable au développement de micro-organismes et insectes.

    Jour de l'an au sommet de la Sainte Victoire 

    arrivée à l'oratoire de Malivert, changement de direction, nous quittons le large sentier pour suivre désormais, le GR 9 Jura-Méditerranée, plein ouest. 

    Jour de l'an au sommet de la Sainte Victoire

    Du temps où les transhumances "à pied" de troupeaux n'étaient pas faites pour amuser le public, cet oratoire était un croisement important de transhumances, ici les bayles (le bayle est le chef-berger) de la plaine laissaient les troupeaux aux bayles des Alpes qui les prenaient en charge, chacun sa route, chacun ses itinéraires plus ou moins secrets...

    Jour de l'an au sommet de la Sainte Victoire 

    Sur cette portion de GR il n'y a pas que des yeuses, il y a un célèbre cailloutier, cet arbuste garni de cailloux, et qu'il faut recharger de temps en temps, celui-ci est bien connu des randonneurs qui marchent avec les yeux ouverts, sans se soucier du chrono.

    Jour de l'an au sommet de la Sainte Victoire 

    le revoilà bien garni. 

    Jour de l'an au sommet de la Sainte Victoire 

    dans une trouée de végétation, le regard se porte vers la vallée de l'Arc dans une petite brume, et plus loin, derrière la barre du Mont Aurélien, vers la vallée de l'Huveaune, dans la grisaille, le massif de la Sainte Baume émergeant du coton gris-bleu

    Jour de l'an au sommet de la Sainte Victoire 

    au sortir de la forêt de yeuses, le sentier contourne le Bau Nègre et passe à proximité du Garagaï de Cagoloup, l'autre grand gouffre du massif

    Jour de l'an au sommet de la Sainte Victoire 

    puis le sentier file vers la sommet, le Pic des Mouches, rejoignant le sentier qui vient du col de Portes

    Jour de l'an au sommet de la Sainte Victoire

    Il n'y a encore personne, ça ne va pas durer

    Jour de l'an au sommet de la Sainte Victoire

    Nous prenons place dans un creux, face au sud et au soleil, à l'abri du petit vent qui est récurrent à proximité du sommet

    Jour de l'an au sommet de la Sainte Victoire

    vers l'ouest, le Bau de l'Aigle, suivi du second sommet, le Bau des Vespres

    Jour de l'an au sommet de la Sainte Victoire 

    les parapentistes attendent le filet d'air qui monte le long de la falaise et s'envolent en passant au-dessus de la barre rocheuse de la Torque

    Jour de l'an au sommet de la Sainte Victoire 

    Nous revenons au parking par le même chemin, sur la piste nous rencontrons un autre duo d'ânes de Provence, à la robe gris foncé cette fois.

    Jour de l'an au sommet de la Sainte Victoire 

    et qui vont nous suivre un petit bout de trajet.

    Jour de l'an au sommet de la Sainte Victoire

    retour au parking, vers le bas, la piste est toujours à l'ombre et gelée. 

     

    Ceci n'est qu'un reportage, l’éditeur, l’auteur ou le diffuseur ne sauraient être tenus pour responsables dans

    l’hypothèse d’un accident sur cet itinéraire, et ce, quelles qu’en soient les causes.

     Pour les secours composer le 112

     

     


    8 commentaires
  • La petite Colle, nom dérivé du provençal "colo" signifiant colline, c'est cette suite de barres rocheuses qui surplombent Mazaugues et qui s'étirent vers le Mourre d'Agnis en direction du Bau de Saint-Cassien.

    Quant à l'entrée du Paradis, c'est une étonnante arche de pierre...qui fait partie de nos secrets...

    Une rando largement hors sentiers balisés et même, parfois, hors sentier tout court !

     La voiture est garée en début de piste DFCI, puis rapidement nous prenons une sente discrète qui va longer la face nord de la Petite Colle 

    Petite Colle, l'entrée du Paradis

    la grimpette est rude, mais relativement facile quoi que par endroit le sentier soit bien raviné par les récents gros orages , entre deux arbres, Mazaugues, en bas, n'arrive pas à sortir la tête de l'ombre de sa colline

    Petite Colle, l'entrée du Paradis

    mais bientôt il nous faut quitter la sente pour une grimpe au mieux des possibilités 

    Petite Colle, l'entrée du Paradis

     à l'aide des mains parfois et en croisant régulièrement les drailles horizontales de gibier

    Petite Colle, l'entrée du Paradis

    en pointant le regard vers l'objectif à atteindre, là-haut. 

    Petite Colle, l'entrée du Paradis

    puis nous voilà sur une dernière draille de gibier, suivons-là 

    Petite Colle, l'entrée du Paradis

    en longeant le pied de la barre rocheuse 

    Petite Colle, l'entrée du Paradis

    sur une sente étroite et vertigineuse 

    Petite Colle, l'entrée du Paradis

    où il fait bon de bien regarder où on met les pieds, la végétation étant parfois une bonne aide

    Petite Colle, l'entrée du Paradis

    direction plein ouest

    Petite Colle, l'entrée du Paradis

    un passage franchement délicat 

    Petite Colle, l'entrée du Paradis

     puis une belle falaise concave abritant une petite source temporaire nous offre un premier abri pour une courte pause

    Petite Colle, l'entrée du Paradis

     Petite Colle, l'entrée du Paradis

     la pause du Papé sur son banc de pierre ! 

    Petite Colle, l'entrée du Paradis

     puis, voilà notre objectif qui apparaît, l'Entrée de notre Paradis, la belle arche de pierre rectangulaire, si bien dissimulée 

    Petite Colle, l'entrée du Paradis

     étonnant non ?

    Petite Colle, l'entrée du Paradis

     Un passage qui permet de finir la remontée vers les crêtes

    Petite Colle, l'entrée du Paradis

     un peu de grimpette avec les mains sorties des poches et nous voilà sur une pente plus facile

    Petite Colle, l'entrée du Paradis

     Petite Colle, l'entrée du Paradis

     Petite Colle, l'entrée du Paradis

     au raz des crêtes, le soleil tente une sortie

    Petite Colle, l'entrée du Paradis

    allez, encore un effort... 

    Petite Colle, l'entrée du Paradis

     et voilà, nous avons rejoint le GR qui circule en crête, au soleil d'hiver

    Petite Colle, l'entrée du Paradis

    puis, arrivant silencieusement, un étrange mais beau à voir, cortège en prière silencieuse 

    Petite Colle, l'entrée du Paradis

    Nous faisons notre pause du médio au bord de la falaise, avec plus de 300m de vide sous les pieds, ensuite, avant de redescendre, petite cueillette de thym bien odorant pour un peu de cuisine des jours prochains.

    Petite Colle, l'entrée du Paradis

    descente par la face nord, par une sente discrète qui va nous ramener au point de départ 

    Petite Colle, l'entrée du Paradis

     Petite Colle, l'entrée du Paradis 

    Petite Colle, l'entrée du Paradis

     Parcours à l'ombre, mais bien évident puisque face nord et en hiver, 

    Petite Colle, l'entrée du Paradis

     Petite Colle, l'entrée du Paradis

     Petite Colle, l'entrée du Paradis

     et enfin, retour sur la piste, et l'endroit où est garée la voiture.

    Fin de la dernière rando de l'année 2019, courte mais superbe et un tantinet sportive, juste comme on aime.

    Petite Colle, l'entrée du Paradis

     

    Petite Colle, l'entrée du Paradis

    Ceci n'est qu'un reportage, l’éditeur, l’auteur ou le diffuseur ne sauraient être tenus pour responsables dans

    l’hypothèse d’un accident sur cet itinéraire, et ce, quelles qu’en soient les causes.

     Pour les secours composer le 112


    8 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique