• Massif des Morières, l'arche de la Garoute

     

        Ce plateau du Siou Blanc est une mine de petites merveilles, il faut parfois chercher un peu car les cartes ne sont pas à jour et parfois même, un tantinet fausses.

    Mais l'arche de Garoute, dite aussi arche de Belgentier ou plus simplement Pont Naturel, c'est assez facile à trouver.

    D'où que l'on parte, se diriger vers les Morières et la Citerne Neuve, indiquée mais mal placée sur la carte IGN, mais le sentier qui y est tracé juste à côté est bien à sa place, il est balisé en vert, façon balisage "à l'arrache" , mais c'est bien qu'il soit là.

    Nous partons du parking sur le bord de la route, il n'y en a qu'une qui traverse le plateau, au lieu dit "le chêne de Mistral".

    Direction de la piste dite "du Centre" et le sentier de Citerne Neuve que nous remontons. 

    Massif des Morières, l'arche de la Garoute

    Le sentier, large au début, passe le long d'une clôture électrique, où la semaine passée il y avait des vaches, aujourd'hui, elles sont ailleurs, nous les avons vues vers l'aven de la Solitude. 

    Massif des Morières, l'arche de la Garoute

     Citerne Neuve est vite atteinte, le sentier commence à monter un peu plus raide et devient plus étroit. Sur la porte de la citerne un écriteau des E.T indique "pont naturel, 1 heure".

    Massif des Morières, l'arche de la Garoute

     Ce plateau est truffé d'avens et de gouffres, pas toujours bien signalés, s'aventurer hors sentier demande d'être vigilant, ici sur le côté, un bel aven est simplement barré par quelques branches. Cet endroit reste "sauvage" et "nature" est c'est tant mieux, chacun devant assumer sa sécurité et  prendre ses responsabilités. 

    Massif des Morières, l'arche de la Garoute

     derrière l'épaisse végétation, se cachent des roches étranges, aux formes découpées...

    Massif des Morières, l'arche de la Garoute

     au prix de quelques passages en broussailles et branches basses qui s'accrochent partout, on peut y aller jeter un coup d’œil.

    Massif des Morières, l'arche de la Garoute

     Massif des Morières, l'arche de la Garoute

     plus haut, la forêt s'éclaircit un peu, de beaux vieux chênes bordent parfois le chemin.

    Massif des Morières, l'arche de la Garoute

    Petite halte au Pas du Pilon, le point haut de ce sentier. 

    Massif des Morières, l'arche de la Garoute

    et sortie du balisage pour grimper sur une dalle qui offre de belles vues 

    Massif des Morières, l'arche de la Garoute

    sur la vallée, en bas au loin, mais aussi sur une forêt de monolithes rocheux qui parsèment le massif. 

    Massif des Morières, l'arche de la Garoute

     Massif des Morières, l'arche de la Garoute

     la sente commence à descendre, de plus en plus raide, ici l'aven "Après Bure" repéré par les spéléos, et barré lui aussi de branchages

    Massif des Morières, l'arche de la Garoute

     Massif des Morières, l'arche de la Garoute

     entre les feuillages, on voit au premier regard un grand arbre mort qui est couché en travers, non, ce n'est pas un grand arbre,  c'est de la roche, l'Arche de Garoute, magnifique pont naturel de 35m de long qui prend naissance dans un bassin maçonné pour récupérer l'eau de ruissellement.

    Massif des Morières, l'arche de la Garoute

    Massif des Morières, l'arche de la Garoute

     Massif des Morières, l'arche de la Garoute

     Massif des Morières, l'arche de la Garoute

     Massif des Morières, l'arche de la Garoute

     une tête de Varan sort de la forêt !

    Massif des Morières, l'arche de la Garoute

     Nous faisons notre pause ici sur la dalle pentue qui alimente le bassin quand il pleut, puis nous filons vers le GR tout près pour commencer notre boucle de retour, l'arche est laissée derrière nous.

    Massif des Morières, l'arche de la Garoute

     le GR offre un point culminant et un belvédère signalé en jaune sur la roche.

    Massif des Morières, l'arche de la Garoute

     Massif des Morières, l'arche de la Garoute

     retour sur le GR, direction le collet du Lentisque, où nous prenons un sentier qui monte raide, non balisé.

    Massif des Morières, l'arche de la Garoute

    il nous emmène sur une butte où est installée un des nombreux pylônes qui servent à mesurer la vitesse du vent à différentes hauteurs,  des mini éoliennes sont fixées à tous les étages et effectuent les mesures.

    Massif des Morières, l'arche de la Garoute

     le sentier s'enfonce dans la forêt de chênes et yeuses, sente pas toujours bien tracée, mais qui ne pose pas trop de problèmes

    Massif des Morières, l'arche de la Garoute

    Massif des Morières, l'arche de la Garoute

    la descente en direction de la piste du Centre, nous fait passer à proximité de la Baume Dei Lumes déjà vue, 

    Massif des Morières, l'arche de la Garoute

    puis par un jeu de sentiers peu évidents nous allons vers la roche déjà vue elle aussi "la Tête du Marquis" sa conjointe la Marquise étant bien cachée pas très loin d'ici.

    Massif des Morières, l'arche de la Garoute

    Massif des Morières, l'arche de la Garoute

     Retour à Citerne Neuve et reprise du même parcours que le matin pour revenir au Chêne de Mistral.

    Massif des Morières, l'arche de la Garoute

      

    Massif des Morières, l'arche de la Garoute

     

    L’éditeur, l’auteur ou le diffuseur ne sauraient être tenus pour responsables dans

    l’hypothèse d’un accident sur cet itinéraire, et ce, quelles qu’en soient les causes.

     Pour les secours composer le 112

    « Siou Blanc, quelques belles curiositésRetour dans les Morières, lou sambro dou biou et autres... »

  • Commentaires

    1
    rihak
    Mardi 28 Février à 11:40
    belle...belle...belle...
    2
    Mardi 28 Février à 12:29

    Belle balade au milieu des chênes qui peuplaient la Provence avant qu'on les ai tous abattus pour fabriquer des vaisseaux de guerre !

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :