• Les Morières, la Barre des Bidoufles

     

        Depuis plusieurs jours, la forêt des Morières est notre terrain de découvertes, cette fois-ci, nous avons au programme, la recherche de quelques jolies réussites de la Nature, des arches de pierre.

    Nous partons de la bergerie du Siou Blanc, haut lieu de la résistance, une plaque est apposée sur un des murs du bâtiment et un circuit des stèles du souvenir est balisé d'une croix de lorraine rouge, peu visible sur la photo, mais elle  est peinte sur le tronc du chêne du parking, au dessus des balises traditionnelles de randonnée.

    Les Morières, la Barre des Bidoufles

     Par la piste, balisée GR, nous filons vers le carrefour des Jounces

    Les Morières, la Barre des Bidoufles

    dans les bois de petits chênes, les roches étranges que l'on trouve de partout sur ce plateau, "sortent de terre", roches champignons, roches colonnes, roches tabulaires, le regard ne sait plus où se poser, surtout qu'au sol, les innombrables avens et gouffres s’ouvrent devant les pieds des marcheurs. 

    Les Morières, la Barre des Bidoufles

    Passé le carrefour des Jounces, direction le carrefour dit "col" des Bidoufles, les habituelles vaches y paissent une herbe maigre, mais qui semble leur convenir.

    Les Morières, la Barre des Bidoufles

    la stèle des Maquisards, juste à côté de la citerne enterrée dite du Gouvernement.

    Les Morières, la Barre des Bidoufles

    les vaches sont là, nous devons en plus...éviter les nombreuses bouses !

    Les Morières, la Barre des Bidoufles

    Les Morières, la Barre des Bidoufles

    nous rejoignons la piste du Centre, plus  loin, un sentier discret quitte la piste et file dans la forêt, une bauge et les marques de boue sur le bas des troncs d'arbres nous font penser qu'il est aussi emprunté par les sangliers.

    Les Morières, la Barre des Bidoufles

    a nouveau nous quittons ce sentier qui grimpe, pour une vague trace qui s'enfonce dans la forêt, des roches s'élèvent entre les chênes

    Les Morières, la Barre des Bidoufles

    et une végétation dense

    Les Morières, la Barre des Bidoufles

    la sente est de moins en moins visible, mais il y a du passage humain ou animal . Un peu les deux parfois, où est la différence dans ce cas ?

    Les Morières, la Barre des Bidoufles

    Un passage étroit, en légère pente, je m'y enfonce et...

    Les Morières, la Barre des Bidoufles

    Une des belles arches que nous cherchons est là. A chacun d'apprécier ce qui est beau ou non, mais nous, nous aimons ces sculptures faites par la Nature.!

    Les Morières, la Barre des Bidoufles

    Les Morières, la Barre des Bidoufles

     pas très loin, une cavité dans la falaise semble donner de l'eau , probablement après chaque orage, à voir l'herbe couchée le flot doit être important mais bref.

    Les Morières, la Barre des Bidoufles

    Poursuite de nos investigations,  ces sous-bois sont magnifiques, sauvages juste comme on aime.

    Les Morières, la Barre des Bidoufles

     Puis voilà l'autre arche, un pont naturel qui n'aurait ni tenant ni aboutissant, il est là, posé sur un socle de calcaire, perdu au milieu de la forêt, dans une clairière, quel sculpteur un peu fou serait venu ici exposer son oeuvre ? 

    Les Morières, la Barre des Bidoufles 

    Les Morières, la Barre des Bidoufles 

    à l'un de ses deux bouts, un abri y a été aménagé, bien camouflé.

    Les Morières, la Barre des Bidoufles

     Nous allons faire notre pause de midi ici, dans cet espace magnifique

    Les Morières, la Barre des Bidoufles

    une vague sente semble dégringoler dans le vallon de citerne Neuve, nous y allons, 

    Les Morières, la Barre des Bidoufles

    puis nous prenons la direction du pas de la Forteresse, mais un peu avant, changement de cap, un sentier bien tracé (non balisé) part à 90°, il s'enfonce dans la forêt, d'autres beaux rochers champignons sont là, au détour d'un lacet du sentier

    Les Morières, la Barre des Bidoufles

     Les Morières, la Barre des Bidoufles

     puis nous arrivons en bordure de falaise nous sommes sur la barre des Bidoufles (sentier ET 19) , de beaux belvédères ouvrent la vue sur l'Ubac de Valbelle.

    Les Morières, la Barre des Bidoufles

     cheminement facile...pour l'instant.

    Les Morières, la Barre des Bidoufles

    puis, petit à petit le sentier s'approche du bord découpé de la falaise, il faut parfois,un peu chercher la trace 

    Les Morières, la Barre des Bidoufles

    là un beau "Mont-Joie"  domine la vallée en contrebas.

    Les Morières, la Barre des Bidoufles

     Les Morières, la Barre des Bidoufles

     les gros morceaux  de murs de pierres sèches sont nombreux, les fameuses bidoufles, probablement des bornes de limites de propriété, il y en a dans tout le pourtour du massif, un peu comme dans le Destel, avec les bornes qui séparent les communes d'Ollioules et d'Evenos.

    Les Morières, la Barre des Bidoufles 

    Les Morières, la Barre des Bidoufles

     une borne d'entrée du domaine ?

    Les Morières, la Barre des Bidoufles

     la descente commence, la sente est étroite, escarpée et parfaitement ludique, beau tracé sportif !

    Les Morières, la Barre des Bidoufles

     Les Morières, la Barre des Bidoufles

     Les Morières, la Barre des Bidoufles

     un autre pont naturel, assez petit, une fenêtre ouverte sur les Friginiaires de Valbelle, en face au loin.

    Les Morières, la Barre des Bidoufles

     encore un muret.

    Les Morières, la Barre des Bidoufles

     puis, juste avant de revenir sur la piste du centre, encore un, en très bon état. 

    Les Morières, la Barre des Bidoufles

     une vache nous accueille, elle vient nous renifler et retourne mâchouiller son herbe. 

    Les Morières, la Barre des Bidoufles

     la piste nous ramène au col des Bidoufles, puis aux Jounces et à la bergerie du Siou Blanc

    Les Morières, la Barre des Bidoufles

     Les Morières, la Barre des Bidoufles

     L’éditeur, l’auteur ou le diffuseur ne sauraient être tenus pour responsables dans

    l’hypothèse d’un accident sur cet itinéraire, et ce, quelles qu’en soient les causes.

     Pour les secours composer le 112

     

    Les Morières, la Barre des Bidoufles

    « Retour dans les Morières, lou sambro dou biou et autres...Morières, le Grand Cap, pyramide de Cassini, citerne... »

  • Commentaires

    1
    Vendredi 10 Mars à 07:56

    C'est une belle rando. J'ai bien connu La limatte quand ayant un cabanon à signes j'y montais à la chasse. En fait presqu'un prétexte n'y ayant jamais rien tué car me refusant d'y aller le dimanche après le lâcher de faisans. Et en semaine j'étais tout seul.

    2
    Vendredi 10 Mars à 08:59

    Superbes photos

    Copier/coller : du retard dans mes visites, je faisais partie d’une association, le président a démissionné, personne ne voulant prendre la place, cette association aurait été dissoute, donc j’ai réfléchi et je me suis lancé, me voilà présidente, alors le temps que je prenne mes marques. j’ai perdu un peu de temps et comme chacun le sait le temps perdu ne se rattrape pas, alors inutile de courir,  je reviens doucement sur le blog

    Bises amicales

     

    Lyly

    3
    CATALANE
    Vendredi 10 Mars à 16:53

    Ouh ... j'ai jardiné toute la journée ou presque et là je venais me reposer et hop ! je pars en randonnée avec vous ! Remarques, j'ai bien aimé, car Siou Blanc, j'y suis allée pas mal de fois, mais il y a très longtemps, à l'époque où j'habitais Toulon ! Souvenirs, souvenirs ! Bisous l'ami.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :