• L'aqueduc romain de Barbegal

     

     Il existe tout près du charmant village de Fontvieille, les vestiges d'un très bel et étonnant aqueduc romain, ce sera notre balade découverte de ce jour. 

    La voiture est facilement garée sur le parking payant (3euros la journée) du moulin de Daudet, en cette saison et en semaine, il y a peu de touristes.

    L'aqueduc romain de Barbegal

    Rapide tour du moulin...ça reste un moulin, on a les mêmes "à la maison" à Allauch. Ce moulin n'a jamais appartenu à Daudet, il s'en est seulement inspiré pour écrire "Les Lettres de mon Moulin". 

    L'aqueduc romain de Barbegal

     Nous prenons la trace du GR 653 qui file ensuite vers un autre moulin, le Sourdon

    L'aqueduc romain de Barbegal

    Le moulin Sourdon appelé aussi le "moulin tombé" car il fut le premier à perdre son toit et ses ailes, il a été restauré en 1958 et 2015. 

    L'aqueduc romain de Barbegal

    la plaine qui borde le sentier est fleurie d'orchis, le printemps approche. 

    L'aqueduc romain de Barbegal

    Après avoir traversé une partie du village, le GR se dirige vers une zone moins habitée, nous longeons un bon moment les oliveraies qui font la renommée des huiles d'olive des Baux. 

    L'aqueduc romain de Barbegal

    sentier bordé de cistes froissés 

    L'aqueduc romain de Barbegal

    d'iris jaunes en bouquets 

    L'aqueduc romain de Barbegal

    et de beaux massifs de Coronilles 

    L'aqueduc romain de Barbegal

    puis commence la plaine des Raymonds, déserte et plate 

    L'aqueduc romain de Barbegal

    avec vue dégagée sur l'Abbaye de Montmajour. 

    L'aqueduc romain de Barbegal

    mais pour ce qui est de trouver les premiers vestiges ruinés de ce fameux aqueduc, il nous faut quitter le GR et prendre un sentier qui s'égare dans les multiples traces de la plaine vallonnée.

    L'aqueduc romain de Barbegal

    et voilà, caché derrière un talus, les premières traces de notre aqueduc, bien abîmé, mais il vieux le bougre, c'est déjà étonnant qu'il en subsiste d'aussi beaux morceaux. 

    L'aqueduc romain de Barbegal

    L'aqueduc romain de Barbegal

    L'aqueduc romain de Barbegal

    Survolant les creux pour garder la pente nécessaire à l'écoulement de l'eau, il s'enfonce parfois sous terre pour passer les vallonnements, et ressort plus loin, dans les fourrés. 

    L'aqueduc romain de Barbegal

    L'aqueduc romain de Barbegal

    ici, cette portion est coupée en deux dans le sens de la longueur, il ne subsiste plus que la moitié du canal supérieur, combien de maisons alentour ont été bâties avec ces pierres millénaires déjà taillées ? 

    L'aqueduc romain de Barbegal

    une arche brisée, un pin sépare les deux moitiés 

    L'aqueduc romain de Barbegal

    un bout de canal, intact ! 

    L'aqueduc romain de Barbegal

    ici le canal s'engouffre sous terre pour garder son niveau 

    L'aqueduc romain de Barbegal

     et ressort un peu plus loin, sous de gros pins qui n'ont visiblement pas beaucoup de terre pour les racines

    L'aqueduc romain de Barbegal

     la ligne tracée par l'aqueduc disparaît, nous filons sur la sente dans une végétation souvent épaisse

    L'aqueduc romain de Barbegal

     pour éviter des propriétés privées, il nous faut franchir de part en part un ravin qui borde la route (D33)  que nous devons traverser 

    L'aqueduc romain de Barbegal

    puis, au carrefour de la Croix de  Jousseaud, par un bout de route, nous arrivons sur la plus belle partie de l'aqueduc qui est coupé en deux par la route 

    L'aqueduc romain de Barbegal

     L'aqueduc romain de Barbegal

     ici, l'aqueduc se sépare en deux dérivations, une qui va délivrer son eau vers Arles, la Rome Gauloise, l'autre qui va fournir de l'énergie hydraulique à la meunerie de Barbegal.

    L'aqueduc romain de Barbegal

    L'aqueduc romain de Barbegal

    les deux aqueducs accolés 

    L'aqueduc romain de Barbegal

    L'aqueduc romain de Barbegal

    arrivé sur cette barre rocheuse, le canal qui va vers Arles, tourne brutalement à droite (interdiction d'aller plus loin,  propriété privée) , l'autre partie traverse la barre rocheuse entaillée

    L'aqueduc romain de Barbegal

     pour se jeter dans les moulins construits en étages, en dessous.

    L'aqueduc romain de Barbegal

    la maquette reconstituée des moulins de Barbegal, visible au musée d'Arles. 

    L'aqueduc romain de Barbegal

     Après une pause du médio sous l'ombre des arches millénaires, nous revenons sur nos pas jusqu'à la route 

    L'aqueduc romain de Barbegal

    puis nous suivons les vestiges qui s'enfoncent dans la forêt et disparaissent à la vue 

    L'aqueduc romain de Barbegal

    Nous traversons sur un tout petit pont, le canal d'irrigation

    L'aqueduc romain de Barbegal

     et par une forêt claire mais belle, nous revenons à notre point de départ

    L'aqueduc romain de Barbegal

    le moulin de Daudet et le parking.

    Fin de balade découverte fort intéressante pour qui aime les vieilles pierres, celles qui ont tant de choses à raconter.

    L'aqueduc romain de Barbegal

     

    L’éditeur, l’auteur ou le diffuseur ne sauraient être tenus pour responsables dans

    l’hypothèse d’un accident sur cet itinéraire, et ce, quelles qu’en soient les causes.

     Pour les secours composer le 112

     

    « Le puits de l'Aroumi par le Grand VallonFestival des Livres et Vous de Gréasque »

  • Commentaires

    1
    loridon
    Samedi 23 Mars à 16:45

    treès beau l'aqueduc, dommage qu'il soit en ruine.

    2
    Dimanche 24 Mars à 07:15

    J'avais entendu parler de cet aqueduc et je m'étais souvent dit que j'essayerai d'aller le découvrir car évidemment je vais souvent me balader du côté du Moulin de Daudet, vu que je n'habite pas très loin ! Beau billet comme d'habitude. Bises et bon dimanche.

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :