• Iles du Frioul, Pomègues.

     

        Le printemps vient juste d'arriver, la mer est superbe, le ciel est bleu azur et une grosse envie de faire une virée en bateau nous a pris.

    Pourquoi pas une balade sur Pomègues, une des îles de l'archipel du Frioul, c'est le début de la nidification des gabians et avec un peu de chance, il y aura les premières fleurs sauvages.

    Iles du Frioul, Pomègues.

    Rapide traversée sur une mer d'huile depuis la Pointe Rouge et Corail Noir se retrouve amarré au ponton  de port Frioul.

    Direction Pomègues et ses nombreuses petites calanques.

    Iles du Frioul, Pomègues.

     Calanque de Cap Frioul

    les premières fleurs sont au rendez vous, hélas les superbes lys de sables ne sont pas encore formées, mais de belles promesses se voient déjà, nous avons quelques jours d'avance. 

    Iles du Frioul, Pomègues.

     Giroflées

     Les gabians sont nombreux, beaucoup de femelles commencent à chercher où faire le nid, ce n’est pas encore leur pleine saison visiblement, les oiseaux ne sont pas aussi nerveux que lorsque les femelles couvent, ils s'éloignent lentement au lieu de survoler les curieux en les menaçant de coups de becs.

    Iles du Frioul, Pomègues.

     Jeune gabian... il n'a pas encore sa livrée d'adulte

    Iles du Frioul, Pomègues.

     Les îles du Frioul sont arides, la végétation y est rare et basse, cailloux et rochers blancs à perte de vue.

    Iles du Frioul, Pomègues.

     Iles du Frioul, Pomègues.

     Iles du Frioul, Pomègues.

    La Calanque de Pousterlo et au large,  l'îlot de Tiboulen .

     Nous quittons la grande piste centrale pour passer sur le sentier des lys des sables, beaucoup de plantes prometteuses, mais pas encore de fleurs

    Iles du Frioul, Pomègues.

    Le sentier passe tout à proximité de la ferme aquacole, les gabians en poste guettent leur éventuel prochain repas.

    Iles du Frioul, Pomègues.

     Nous revenons sur le sentier principal bordé de massif d'astragale de Marseille, espèce protégée. Les marseillais nomment l'astragale "coussin de belle-mère", il suffit de toucher ou de regarder de plus près pour comprendre...

    Iles du Frioul, Pomègues.

    Astragale de Marseille, ou coussin de belle-mère 

    Iles du Frioul, Pomègues.

     le beau coussin cache de dangereuse épines !

    Iles du Frioul, Pomègues.

    passage sous le sémaphore construit en 1904 et nous filons vers la pointe de cap Caveaux

    Iles du Frioul, Pomègues.

     Une fois dépassé la ferme aquacole, la côte Est de Pomègues devient escarpée et sauvage,

    Iles du Frioul, Pomègues.

     Un nid avec des œufs, la "gabiane" vient de s'éloigner à notre approche, elle va vite revenir une fois l'alerte passée, à noter que dans la même situation mais dans quelques jours nous aurions eu droit a des survols d'intimidation virulents.

    En face de nous, la batterie de cap Caveaux et ses blockhaus. 

    Iles du Frioul, Pomègues.

     Batterie de cap Caveaux

     la visite des bâtiments en semi ruine a déjà été faite, c'est ici  clic , nous n'y revenons pas et contournons les constructions.

    Iles du Frioul, Pomègues.

    pour descendre vers le cap, promontoire élancé vers le large.  

    Iles du Frioul, Pomègues.

     Une curiosité végétale est à signaler, un bel olivier a poussé contre le versant rocheux, rabattu par le vent d'est il s'est développé en se pliant à ses volontés.

    Iles du Frioul, Pomègues.

    Exemple de morphose d'un olivier 

    Iles du Frioul, Pomègues.

     sauvage et étroite, la Calanque des Cambrettes

     Dans ce décor minéral à souhait, une végétation tenace arrive à survivre et même à fleurir

    Iles du Frioul, Pomègues.

     Mauve

     Tunnels d'approvisionnement en munitions des anciens blockhaus situés au dessus, construits par l'ennemi pendant la guerre.

    Iles du Frioul, Pomègues.

     Au premier coup d’œil, le visiteur se croit dans un désert de roche, ensuite son regard s'affine et il découvre que des constructions plus ou moins en ruines sont cachées un peu partout, les îles du Frioul ont été de véritables forteresses.

    Iles du Frioul, Pomègues.

     Au cap Caveaux, un rocher se détache et semble vouloir prendre le large, la pointe Marlet est rattachée à Pomègues par un tout petit fil de roche souvent submergé.

    Iles du Frioul, Pomègues.

     Pointe de Marlet

     Nous revenons sur nos pas, c'est bientôt l'heure de la pause pique nique, nous allons jeter un coup d’œil à la belle calanque de Crine

    Iles du Frioul, Pomègues.

     Iles du Frioul, Pomègues.

     un des blockhaus qui surplombent Cap Caveaux

    Iles du Frioul, Pomègues.

    Un sentier serpente en descente vers la calanque dans une végétation de cinéraires, lys, mauves, astragales...

    Iles du Frioul, Pomègues.

    petite plage de sable, eau cristalline mais fraîche, tout juste 13°, température relevée avec les pieds ! 

    Iles du Frioul, Pomègues.

     Calanque de Crine

     Iles du Frioul, Pomègues.

     hummm, elle est fraîche !

    Nous ne resterons pas ici pour notre pause, une arrivée massive de d'jeunes, juste un peu bruyants, nous incite à aller ailleurs voir si nous y sommes.

    Iles du Frioul, Pomègues.

     Calanque de la Cheminée

    Ici,  pas de sable mais tranquillité garantie.

    Retour vers port Frioul par le sentier joli des Astragales, puis la piste principale. 

    Iles du Frioul, Pomègues.

     La superbe tour du Pomeguet est laissée d'un côté , le rocher troué de l'autre.

    Iles du Frioul, Pomègues.

     Tour du Pomeguet

     Iles du Frioul, Pomègues.

     Roucas trouca, le rocher troué

     Un superbe gabian se prend pour une vedette et pose pour la photo. 

    Iles du Frioul, Pomègues.

     Gabian marseillais ou Goéland leucophée (Larus michahellis) est une espèce  qui appartient au groupe des goélands de taille moyenne, à manteau gris et pattes jaunes. Le goéland leucophée est souvent appelé de son nom occitan gabian sur les côtes méditerranéennes. 

    Iles du Frioul, Pomègues.

     La digue Berry et port Frioul

     Iles du Frioul, Pomègues.

     Baie du grand Soufre et l'îlotTiboulen .

    Retour à la Pointe Rouge. en laissant le château d'If et la Bonne Mère sur babord. 

    Iles du Frioul, Pomègues.

     

    Iles du Frioul, Pomègues.

     Le château d'If et derrière, la Bonne Mère.

     

    Iles du Frioul, Pomègues.

    « Les news du vieux scaf'Le pic de Bertagne »

  • Commentaires

    1
    Jeudi 24 Mars 2016 à 06:51

    Je me suis régalée de vous suivre les amis ! Quelle belle balade, qui change un peu par rapport à celles que vous faites d'habitude ! Ces îles du Frioul, quelle beauté ... 
    Bisous et bonne journée.

    2
    lLORIDON gérard
    Jeudi 24 Mars 2016 à 07:37

    LLe Frioul, j'y ai habité de temsp en temps en 1962 dans les anciennes maisosn smises à notre disposition pour le chatier d'essai d'un tube de gaz pour celui de l'AFN

    A la pointe caveaux il y avait des amphores, A pomègues des tuiles romaiines et à la calanque du Mrogiret une baleine

    Il a fallu que la marine la tire au large et la coule au canon de 40 !

    Dans le port on tirait des loups de bele taille

    Et à la quarantaine j'ai trouvé des canons que j'ai déclaré et je ne sais pas ce que c'est devenu.

    Que des souvenirs...

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    3
    Jeudi 24 Mars 2016 à 08:12

    je viens de te suivre avec un réel plaisir

    a bientôt

    lyly

    4
    bonneminealix
    Jeudi 24 Mars 2016 à 10:29

    Site à préserver sans retenue.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :