• Destel, chemin du Patrimoine

     

     

       Enième rando dans les cuves du Destel et le chemin du patrimoine qui figure parmi nos balades favorites.

    Vu le peu de pluie dont notre région "bénéficie" nous pouvons y aller sans craintes, les gorges du Destel ne seront certainement pas un torrent tumultueux. 

    Destel, chemin du Patrimoine

     Nous partons du bord de la route tout près du centre de dressage canin, en semaine pas de souci pour s'y garer. Traversée de la route et nous remontons la Reppe jusqu'à son confluent avec le Destel.

    En effet... pas d'eau, le cheminement dans le lit du ruisseau se fait complètement à sec. 

    Destel, chemin du Patrimoine

     Première visite, la grotte de la Béato légèrement en hauteur sur la rive droite, et une surprise, un orchis en fleur, déjà !

    Destel, chemin du Patrimoine

     la grotte de la Béate se trouve là, juste en dessous d'un oppidum.

    Destel, chemin du Patrimoine

    yesla légende qui a donné son nom à cette grotte

    En 1735 dans cette grotte, une belle jeune fille de la Ciotat y vint expier son inconduite et pleurer la mort de son fiancé.

    Celui ci devant le refus de sa belle de l'épouser s'embarqua et trouva la mort en mer.

    Se sentant coupable de la mort de Jean, Marie se réfugia dans cette grotte, y vécut de racines et d'herbes. Tous les dimanches, le visage voilé elle allait à  Evenos s'agenouiller devant l'église et acceptait l’aumône d'un peu de pain que des gens charitables lui offraient.

    Un songe lui ayant fait savoir que sa pénitence avait prit fin, elle retourna chez ses parents plusieurs années après,  et y mourut.

    Elle fut dite "sainte du Destel"...La Béato.

    Destel, chemin du Patrimoine

     retour dans les gorges pour remonter presque aussitôt vers la grotte Monnier "grotte tunnel", la grimpe est un peu plus rude

    Destel, chemin du Patrimoine

     Destel, chemin du Patrimoine

     La Grotte Monnier a deux entrées, pas facile d'accès, ce tunnel étroit fut au néolithique une sépulture, comme pas mal d'autres grottes du Destel.

    sarcasticPour protéger leurs sépultures dans l'au delà, un chamane a gravé une plaque de schiste coloré et gravée d'un visage stylisé comme il en existe en Espagne, cette plaquette serait dans un musée à Paris.

    Ce lieu est sacré...il a été découvert en 1943 par Julien Sanz Martinez

     

    Destel, chemin du Patrimoine

     la sortie de la grotte Monnier donne sur une superbe arche, qui elle-même donne sur...le vide.

    Destel, chemin du Patrimoine

     Retour dans le lit du Destel et poursuite de notre parcours

    Destel, chemin du Patrimoine

    pour arriver à la grotte Christianisée 

    Destel, chemin du Patrimoine

     Ce gros bloc de pierre  à l'entrée de la grotte, posé sur une couche de cendres, a servi d'objet de culte au Vème siècle.

    sarcastic Le sommet, creusé d'une cupule, était surmonté d'une croix, (celle ci a été remplacée et est démontable pour ne pas causer d'accident aux grimpeurs qui s'aventurent sur la paroi) la roche est gravée de 6 croix : latine, grecque, double, solaire, croisetée et sur globe.

     Destel, chemin du Patrimoine

     redescente à nouveau pour retrouver un mince filet d'eau et quelques flaques verdâtres. 

    Destel, chemin du Patrimoine

     Bon...on va essayer de ne pas y tremper les pieds !

    Destel, chemin du Patrimoine

     s'ensuivent quelques passages équipés de chaines faciles à passer...petit entrainement pour d'autres aventures.

    Destel, chemin du Patrimoine

     Destel, chemin du Patrimoine

     Les cuves sont vides, pénurie d'eau !

    Destel, chemin du Patrimoine

     Destel, chemin du Patrimoine

     et non...pas de bain matinal ! 

    Destel, chemin du Patrimoine

     les grandes cuves abritent elles aussi un fond d'eau verdâtre paradis des têtards

    Destel, chemin du Patrimoine

     Nous prenons la chaîne qui permet une sortie des gorges par la rive gauche

    Destel, chemin du Patrimoine

     rude montée mais qui permet d'avaler un gros dénivelé assez rapidement, les chaînes se succèdent, bien suivre le balisage jaune "crêtes" pour ne pas aller n'importe où.

    Destel, chemin du Patrimoine

     Destel, chemin du Patrimoine

     Nous retrouvons le sentier du patrimoine, la cabane des Carriers et le four à cades, c'est l'heure de la pause.

    Destel, chemin du Patrimoine

     Destel, chemin du Patrimoine

    pour la nostalgie, un pot de récupération de la résine, il y en avait beaucoup dans nos collines quand j'étais gamin. 

    Poursuite sur le chemin du patrimoine et les bornes qui délimitaient au XIXème siècle les communes d'Ollioules et Evenos.

    Destel, chemin du Patrimoine

     Destel, chemin du Patrimoine

     Tiens une invitée imprévue !

    Destel, chemin du Patrimoine

     puis descente vers les vestiges du Télégraphe de Chappe

    Destel, chemin du Patrimoine

     la grotte-bergerie du patrimoine et retour au point de départ par le sentier de la barre des Taillans. 

    Destel, chemin du Patrimoine

    sentier exposé au sud, les asphodèles commencent à y fleurir.

    Destel, chemin du Patrimoine

    Une balade certes de courte distance, mais un brin sportive. 

    L’éditeur, l’auteur ou le diffuseur ne sauraient être tenus pour responsable dans

    l’hypothèse d’un accident sur cet itinéraire, et ce, quelles qu’en soient les causes.

     Pour les secours composer le 112

    Destel, chemin du Patrimoine

     

     

     

    « Le roc du Caïre et N.D. des AdieuxMoulins du Veroncle »

  • Commentaires

    1
    Lundi 1er Février 2016 à 18:05

    Et oui, ils sont sportifs nos Marseillais !!! Tiens les seaux qui récupéraient la résine m'ont fait penser à notre voyage au Québec avec les seaux qui récupéraient le sirop d'érable .... 
    Bisous et bonne soirée.

      • Lundi 1er Février 2016 à 18:15

        coucou Monique

        en effet j'en ai vu aussi, mon fils vivait au Québec il y a une dizaine d'année.

        bisous amie, portes toi bien

        jluc

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    2
    Alice Faure
    Lundi 1er Février 2016 à 19:26

    Super balade mais la sécheresse et la température printanière de ce début février m'inquiètte. Biz

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :