• Cassis - Le vallat des Brayes

     

     

       Une rando de plus dans le domaine du parc des calanques, mais cette fois ci il s'agit d'une rando exploration dans un vallon peu connu et qui, hélas, s'avèrera impraticable.

    Le Vallat des Brayes, un ruisseau tout au fond d'un étroit et sauvage vallon, coincé entre un lotissement de maisons Cassidaines et le vallon de Gorgues Longues un peu plus connu, quoique...

    Le vallat des Brayes se jette tout au fond du parking de la plage du Bestouan, je suppose même, ça reste à confirmer, que la source d'eau douce qui sort dans la mer au Bestouan, c'est celle du vallat.

    Il y a un certain temps que nous avions en projet d'aller y jeter un coup d'oeil, c'est fait.

    Pas de carte ni tracé de notre circuit, la trace aurait été inexploitable et de toutes façons, le vallat n'est pas praticable, et ce n'est pas faute d'avoir essayé d'y trouver un éventuel passage.

    Nous démarrons notre balade du parking  situé sur la route de la Gineste, à la hauteur de l'hôtel (dit "de charme" ) tout près du carrefour des Logissons.

    Une longue piste parfaitement rectiligne file jusque au bord du ravin du vallat des Brayes et s'arrête net au bord de la falaise abrupte.

    Le vallat des Brayes

     la piste, en face, à contrejour du soleil levant, les falaises de Soubeyranes.

    Le vallat des Brayes

     Tout au bout de la piste, un sentier peu visible  descend dans le ravin en longeant la falaise

    Le vallat des Brayes

     descente tout au fond du ravin, juste en dessous de la route de la Gineste au carrefour de Carnoux

    Le vallat des Brayes

     rapidement nous nous enfonçons dans une végétation dense, le sentier est encore bien marqué mais le bruit de l'eau au fond du ravin me laisse penser que nous allons avoir quelques difficultés

    Le vallat des Brayes

     Au fond du ravin, un beau ruisseau coule, la boue et la vase s'allient aux ronces pour nous empêcher de passer

    Le vallat des Brayes

     on va s'entêter un peu mais au fond nous savons bien que nous allons devoir en sortir très vite, la progression devient de plus en plus difficile et le sentier, au lieu de se préciser...disparait.

    Le vallat des Brayes

    Le vallat des Brayes

     oopsOn fait quoi maintenant?

    Le vallat des Brayes

     yesben...on cherche une sortie des ronces et broussailles et on reprend un peu de hauteur, pour voir ce qu'on peut faire.

    Le vallat des Brayes

     un peu d'escalade pour remonter sur des cailloux secs et au soleil

    Le vallat des Brayes

    Le vallat des Brayes

     Le vallat des Brayes

    Le vallat des Brayes

     enfin...quelques notes colorées, coronille à tige de jonc

    Le vallat des Brayes

     A peine remontés sur une hauteur que nous cherchons à nouveau si un semblant de sentier circule au fond du ravin, le long du ruisseau un peu plus loin

    Le vallat des Brayes

     Nous y redescendons  le long d'un long pierrier qui semble prometteur

    Le vallat des Brayes

     bruit de  cailloux qui roulent...tiens il y a quelqu'un ?

    heu...c'est un sanglier remonte du ruisseau vers les crêtes, il a du aller boire un coup et revient chez lui !

    Il se moque totalement de notre présence.

    Le vallat des Brayes

    arrivés au bord du ruisseau, la végétation est toujours aussi dense, sinon plus,  nous décidons de remonter et de filer sur les crêtes en direction de Port Miou, 

    Le vallat des Brayes

    Le vallat des Brayes

     en plein pays des sangliers, les traces sont évidentes

    Le vallat des Brayes

    Le vallat des Brayes

     devant nous, sur la gauche nous voyons bien le vallat des Brayes virer à gauche vers la plage du Bestouan

    Le vallat des Brayes

     vestiges de la guerre, quelques morceaux d'acier, ici et là, il me semble que ce sont des éclats d'obus, le métal est salement déchiré

    Le vallat des Brayes

     Nous arrivons sur une butte où le vallon de Gorgues Longues à droite file vers port Miou et le vallat des Brayes à gauche vire brutalement vers le Bestouan

    Le vallat des Brayes

     Nous allons pique niquer ici sur ces hauteurs, petite pause méritée, la météo est printanière

    Le vallat des Brayes

    Il faut quand même penser au retour et pour cela, le mieux est de redescendre dans le vallon de Gorgues Longues.

    Pour revenir à notre point de départ, il nous faut trouver un passage entre les roches verticales, c'est un lieu d'escalade ...mais confiance, nous allons bien trouver.

    Le vallat des Brayes

     il nous faut descendre sur une quarantaine de mètres, un sentier se dessine, un peu raide mais faisable, allons y.0

    Le vallat des Brayes

     descente directe vers le pas des Marmots, tout au bout du vallon qu'il nous faudra remonter.

    Le vallat des Brayes

     Et voilà... la rivière de cailloux de Gorgues Longues, à remonter  sur toute sa longueur

    Le vallat des Brayes

     Le vallat des Brayes

     superbe et sauvage vallon, un tantinet humide en cette saison

    Le vallat des Brayes

    Le vallat des Brayes

     Tout au bout, un sentier balisé rouge remonte en direction du parking où est la voiture

    Le vallat des Brayes

     très beau sentier, aménagé avec des marches taillées dans la pierre

    Le vallat des Brayes

    Le vallat des Brayes

     Les crêtes du vallat des Brayes végétation basse et beaucoup de cailloux, peuplées de sangliers, pour amateurs de nature sauvage exclusivement. Ne pas chercher de balisage, il n'y a même pas de sentier, bon sens de l'orientation nécessaire et connaissance de la géographie des lieux.

    *************************************************

    yes Le vallat est  impraticable, au fond, ce n'est pas plus mal, c'est un dernier rempart de nature sauvage entre l'expansion de Cassis et le parc des calanques, dommage toutefois que son versant coté lotissements "les Brayes " et "les terres marines"  serve de déversoir à toutes sortes de détritus, c'est tellement facile de jeter ses m..... derrière la maison !

     

    Le vallat des Brayes

    L’éditeur, l’auteur ou le diffuseur ne sauraient être tenus pour responsable dans
    l’hypothèse d’un accident sur cet itinéraire, et ce, quelles qu’en soient la cause.

    Pour les secours composer le 112

     

     

    « La pointe de l'EissadonSte Victoire, le pas du Clapier »

  • Commentaires

    1
    Mag à l'eau
    Samedi 21 Février 2015 à 01:08

    Oh, déjà des coronilles en fleurs ? J'adore leur senteur !

    2
    Samedi 21 Février 2015 à 07:27

    Bonjour Jean-Luc,

    Et bien voilà une reconnaissance que je peux rayer de ma liste de projets… Je retiens cependant le parcours de crête.

    Pour Gorgue Longue, je ne me souviens pas de l'escalier. Mais tu es sorti sur la D559 par le vallon du point 187 (J'étais sorti au Chalabran - 177 ) ?

    Autrement la carte montre un point de vue en haut de la Plaine du Ris, au point 283 ; as-tu visité l'endroit ?

    Bon weekend.

    3
    Yvette
    Samedi 21 Février 2015 à 08:08

    Ronces , marécage , escalade , sanglier .....très amusante cette rando découverte !! Superbe le petit sentier rouge du retour .

    Bises yes

    4
    dieuceclair
    Samedi 21 Février 2015 à 08:26

    Nous savons qu'Elzéard a vu un sanglier dans la nature ! Mais on ne dit pas ce qu'à pensé le sanglier qui avait l'air de s'en foutre à la vue d'Elzéard : Il a du se dire : Tiens un sanglier !

    Je rigooole ! Y en a besoin pour supporter la connerie des villes !

     

    Très beaux reportages qui permettent aux culs de jatte que nous sommes de nous évader de nos tristes quotidiens !

    Continue Elzéard !

     

    Adessias

     

     

    5
    Samedi 21 Février 2015 à 09:11

    @ Mag

    oui quelques pieds de coronilles en fleurs, mais bon malgré le soleil ce n'était pas encore une profusion de senteurs. sourire.

    jl

    6
    Samedi 21 Février 2015 à 09:26

    @gérard

    l'escalier n'est pas sur le sentier de Gorgues Longues, mais en remontant, à droite , peu avant d'arriver à la stèle de G Rebuffat il y a un nouveau sentier balisé rouge (cairn) qui remonte vers le parking sans avoir à prendre la route de la Gardiole aux Logissons. Il semble tracé depuis peu et il passe en effet au pt 187 mais quant on remonte Gorges Longues il ne faut pas aller jusqu'au pt 177. c'est mieux de revenir au parking par là.

    Ce parking a été créé (et cette portion de rouge 7 aussi) pour permettre d'aller dans le parc de la Gardiole à pieds quand la route d'accès au parking de la Gardiole est fermée aux autos en été .

    quant au pt 283 non je n'y suis jamais allé il y a semble t'il une table d'orientation pour promeneurs , le large sentier démarre du parking et s'arrête là.

    Pour un crapahuteur comme toi spécialiste en hors piste, le parcours en crêtes peut être amusant .

    bon WE, ce matin il pleut

    jl

    7
    Samedi 21 Février 2015 à 09:28

    @Yvette

    sur une petite distance, bel échantillon de tout ce qu'on peut trouver en effet, tu oublies les griffures des ronces... j'ai les bras dans un sale état ! rire.

    baisers, belle journée

    jl

    8
    Samedi 21 Février 2015 à 09:30

    @dieuceclair

    en effet entres sangliers on ne va pas se manger le groin !!

    rire.

    Elzeard devrait y revenir planter des arbres, c'est pelé le coin !

    il y pousse pas mal de cailloux

    jl

     

     

    9
    Samedi 21 Février 2015 à 09:42

    Merci Jean-Luc,

    Ce sentier rouge serait le n°7 qui part du carrefour des Logissons et coupe la route pour rejoindre le vallon (?). L'escalier serait au Nord ou au Sud du point 177 ?

    Il pleut aussi ici et la neige est annoncée à partir de 400 mètres… Le Sud me manque ce début d'année…

    10
    Samedi 21 Février 2015 à 09:55

    @Gérard

    initialement le 7 rouge part du carrefour des Logissons et va jusqu'à la plage d'En Vau. il passe au pt 177 et là une  "nouvelle" branche y a été créée qui part du pt 177, descend dans le vallon de Gorges Longues, et 300/400m plus loin remonte au parking cité en passant par le pt 187 (marmite et escalier)

    jl

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    11
    mygabeille
    Samedi 21 Février 2015 à 10:13
    A cette fois la nature a été la plus forte...cela vous a permis de découvrir des choses superbes et de faire une rencontre assez furtive de mr sanglier je n'aurais pas imaginé rencontrer ces animaux dans un tel biotope...moi se qui me dégoute et encore tu est fort gentil de ne rien montrer quoique le choc des images parfois sert d'électrochoc cest le dépot d'ordures en tous genres dans une nature si belle !! Putain mais comment peut on être aussi dégeulasse et inconscient et n'avoir aucun amour propre
    Baisers
    12
    Samedi 21 Février 2015 à 10:20

    les maisons construites sur ces crêtes sont tournées vers la mer, normal, le vallat est sur le derrière des maisons et sert de décharge. c'est dégueulasse en effet.

    Des sangliers dans nos collines il y en a beaucoup, trop peut être même pour certains....

    baisers ma mygabelle

    13
    Samedi 21 Février 2015 à 10:40

    Merci Jean-Luc de te tes précisions, ma vision topo du coin est clarifiée.

    La pluie s'est transformée en neige sur mon village (240 mètres)… Continuez bien.

    14
    Dimanche 22 Février 2015 à 18:29

    Belle randonnée mais il faut un bon sens de l orientation pour ne pas se perdre

    Beau reportage

    Bonne soirée

    15
    dieuceclair
    Dimanche 22 Février 2015 à 19:26

    ou une  boussole !

    16
    Dimanche 22 Février 2015 à 21:13

    @dieuceclair

    Padre, faudra m'expliquer comment s'en sortir avec seulement une boussole dans une zone inconnue et sans carte !

    la carte est nettement plus efficace, le soleil existe et parfois, luxe suprême nous avons une montre..exit la boussole .

    Pepone

     

    17
    dieuceclair
    Dimanche 22 Février 2015 à 21:49

    Faites excuse Elzéard ! Je voulais simplement dire que le sens de l'orientation de l'homme ne suffit pas ! A l'armée j'ai fait des parcours avec seulement une boussole ! Certes on ne perd pas le nord à part que le nord s'étend Est en ouest et qu'au lieu d'aller à Paris on se retrouve à Quimper !

     

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :